counter on godaddy
View MyStats
eXTReMe Tracker

20/12/2013

Le musée de la femme ou la femme muse ?

Senegal-ile-de-Goree-Musee-de-la-femme.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

Silhouette et ombres. Triangles et lignes verticales.

La marraine posthume du musée est Henriette Bathily. Artiste renommée du monde de la danse africaine et personnalité des arts et de la culture des premières années de l’indépendance. Elle a été la première africaine administrateur d’une troupe artistique de renommée internationale : les Ballets Africains de Keïta Fodeba, dès les années 1950 à Paris. Henriette Bathily a été la collaboratrice de Maurice Sonar Senghor tant au Théâtre du Palais qu’au Théâtre National Daniel Sorano.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

15/12/2013

Game Over

Dakar-foot.jpg

Dakar, Sénégal

Ce genre de goal sans filet, Imaginer ?

Pour les habitués, il s'agit d'une repasse. Mais bon en moyenne, un visiteur  ne regarde pas plus de  2 à 3 pages soit entre 30 à 45 photos sur les 500 du blog. Si vous faites une recherche sur Dakar, vous en trouverez plusieurs de la ville mais aussi de l' ile de Gorée.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |

11/12/2013

Invictus : I am the master of my fate / I am the captain of my soul.

Senegal-ile-Goree-maison-des-esclaves.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

J'ai été il y a très longtemps en Afrique du Sud. Bien avant la photo numérique. Mandela est mort ce 5 décembre. Voici un endroit ou il était venu se recueillir. La maison des esclaves de l'Ile de Gorée. Sous cet escalier, une trappe pour les  esclaves punis. Trop petite pour se coucher. Trop basse pour se tenir debout. Position accroupie obligatoire. De passage, Nelson Mandela avait demandé d'y être enfermé pour se plonger dans les sensations de ces esclaves.

Le poème Invictus était l'un des favoris de Nelson Mandela pendant son emprisonnement à Robben Island. Il donnera son nom au film Invictus retraçant le rôle de ciment national crée par l'équipe de rugby des Springboks lors de la coupe du monde de 1995. 

Out of the night that covers me,   
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud.
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.

 

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

 

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |

08/10/2013

Ocean

Senegal-Ocean.jpg

Ile de N'gor, Dakar, Senegal

Écrit par Michel dans Photos Dakar, Photos en N B | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

30/09/2013

Fast Food

Senegal-Fast-Food.jpg

Dakar, Senegal

Toujours dans le même quartier de Dakar: un fast food créé grâce aux micro crédits.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

24/09/2013

Sourires de Dakar

Senegal-Dakar-Maison-enfants.jpg

Dakar, Senegal

Dans les quartiers pauvres de Dakar, souvent inondés et donc sujet aux maladies. Et pourtant : les sourires sont là mais aussi le développement grâce aux micro crédits qui permettent de financer de petites entreprises. Couturières, coiffeuses, teinturiers,...

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |

05/11/2012

Dawal pneu

enfant-pneu.jpg

Dakar, Senegal.

Merci à Souna pour son commentaire mais aussi pour m'avoir dit le nom du jeu: Dawal Pneu. Ici, je ne pense pas qu'il jouait car il travaillait pour la centrale des taxis. 


C'est une roue quime parle! Petite fille, j'ai joué à "dawal pneu" c'est-à-dire "conduire pneu" disait-on. Sauf un jour, on jouait avec le fils de la voisine: il conduisait, courait après le pneu, ma soeur lui tenait un bout du t-shirt derrière, et moi, tenant aussi celui de ma soeur. la roue nous conduisait, nous lui courait après. Mon Dieu! comme c'était drôle...sauf que, un jour, la roue bascula à côté et cassa la jambe de ma soeur...ça devait être un énorme pneu! Aujourd'hui ma soeur a plus de 30 ans, mère de famille, sa jambe encore boîte lègerement. 
Merci du souvenir!

Écrit par : Souna | 03.11.2012


Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

13/05/2012

son jour

maman-africaine.jpg

Dakar, Senegal

Écrit par Michel dans Photos Dakar, Photos Portraits | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : senegal, enfant, maman, enfant dans le dos | |  Facebook |

13/02/2012

Black Beauty

Dakar-black-beauty.jpg

Fandene, Sénégal

Écrit par Michel dans Photos Dakar, Photos Portraits | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : black beauty, cheveux longs, bouche d'oreille ronde, portrait | |  Facebook |

29/01/2012

Sourires de Dakar

dakar,enfants,sourires africains,joie de vivre,sourire enigmatique,beaux yeux

Dakar, Sénégal

Des yeux magnifiques. Deux soeurs. Leur maman travaille sur la plage à cuire les poissons à l'étouffée dans le sable de la plage. Puis oter les arêtes. Et terminer par la salaison du poissons. Vous pouvez voir ceci sur cette page ou celle-ci. Le danger est de se couper avec les arêtes et vu la propagation du sida, c'est une de leur crainte.

Revenons aux fillettes. Je n'aime pas photographier en contre plongée. Trop condescendant. Elles rient car plus je me mettais accroupi, plus elles descendaient également. On se retrouvait donc tous trois à terre.

La petite a vraiment un visage énigmatique.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : dakar, enfants, sourires africains, joie de vivre, sourire enigmatique, beaux yeux | |  Facebook |

28/01/2012

Dakar

Dakar-cours-crochet.jpgDakar, Sénégal

Un des orphelinats de Dakar qui acceuille également les enfants des rues. Ils y apprennent un métier. Ici ce sont les jeunes filles qui s'exercent au tricot et au crochet. La laine et les tissus sont trop chers. La solution : des sachets en plastiques sont découpés en fines lamelles et servent de laine. Bleu, jaune, rouge, vert, noir.

Et une fois de plus, quelle élégance et soin de soi meme.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dakar, orphelinat, cours, tricot, crochet, enfants des rues, élégance, plastique | |  Facebook |

26/01/2012

Coups de gourdin pour lustrer les tissus

Senegal-taper-sur-les-tissus.jpg

Senegal-Gourdin.jpg

Dakar, Sénégal

On est ici dans les quartiers populaires et pauvres de Dakar. Derrière l'aeroport, entre le quartier du Grand Dakar et celui du Grand Yoff.  Enda Graf y finance via des micros crédits des projets économiques. Un salon de coiffeuse, une couturière qui veut se lancer,... Ici, il s'agit de 3 femmes qui se sont associées pour vendre des tissus. Elles choisissent la matière première. Puis teignent les tissus avant de les revendre aux couturières du quartier. Elles font appel à des hommes pour taper avec des gourdins une fois les tissus teintés. Le tissu est placé bien tendu sur un tronc d'arbre. Mais ça sert à quoi ? A lustrer le tissus, le rendre brillant.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : dakar, micro crédits, gourdins, tissus, teinte, grand yoff | |  Facebook |

25/01/2012

Triangle à Dakar

Dakar-seche-linge.jpg

Quartier du Grand Dakar, Dakar, Sénégal

Ce qui m'a étonné à Dakar, c'est la propreté des habits des femmes et des enfants. Toujours tres soignés. Tout en couleurs et impaccables. Même dans les quartiers les plus pauvres. Un signe de fierté. Mais pour ca, il fait travailler aussi. Ici la maman prépare le diner, les enfants aident à la lessive pendant que le petit dernier se repose à l'ombre.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dakar, quartier grand dakar, linge, afrique, maison, quartier pauvre | |  Facebook |

22/01/2012

Protège moi

enfants-2-goree.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

Écrit par Michel dans Photos Dakar, Photos Portraits | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : dakar, ile de gorée, portrait, enfants africains, protection | |  Facebook |

21/01/2012

Amitié

enfant-goree.jpg

Ilee de Gorée, Sénégal

Pres de  la maison rose des esclaves, deux amies. Elles paraissent toutes petites dans cette rue. La plus grande est la plus génée. Mais toutes les deux voulaient être photographiées et surtout voir leur photo.

Comme en Inde ( voir la photo petite indienne ) , la classe, l'élégance rejaissent au dela de la pauvreté ou de la propreté des vêtements. 

Il y a un coté surréaliste, voire lunaire sur l'ile de Gorée avec ces rues faites de sable. 

20/01/2012

Gorée Maison des esclaves

Goree-maison-rose3.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

La vue depuis la cellule des femmes sur les appartements du dessus. La masse arrondie est l'escalier qui est sur les deux photos ci dessous.

L'importance de cette maison des esclaves est elle un mythe ou une réalité? En tout cas, elle est un symbole. Un souvenir. De nombreuses personnaliés sont venues en témoigner : le président du Sénégal Abdoulaye Wade, son prédécesseur Abdou Diouf, les présidents BongoHouphouët-BoignyLulaFrançois MitterrandJimmy CarterBill Clinton et George Bush1,Farah Diba le roi Baudouin et la reine FabiolaMichel RocardJean LecanuetLionel JospinRégis DebrayRoger Garaudy,Harlem DésirBettino CraxiNelson MandelaJesse JacksonHillary Clinton , Breyten Breytenbach, les chanteurs James Brown et Jimmy Cliff ou encore le pape Jean-Paul II

18/01/2012

Courbes et lignes à la Maison des esclaves

Goree-maison-rose2.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

On est toujours dans  la même maison.  Ici, un jeux de lignes avec les 2 escaliers et la facade de la cave des femmes. 

Écrit par Michel dans Photos Dakar, Photos graphiques | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : maison rose, maison des esclaves, ligne, courbe | |  Facebook |

17/01/2012

Vers la lumière

goree-porte-femme.jpggoree-porte-mer.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ile de Gorée, Senegal

La cellule des femmes et la porte menant vers la mer. La dernière vue avant l'embarquement.

Selon Miller, le taux de mortalité des eclaves auraient été de 10 % lors des opérations de capture, de 25 % au cours du transport vers la côte, de 10 à 15 % lorsque les captifs étaient parqués dans les esclaveries sur la côte. Au total, les pertes se situeraient entre 45 et 50 % avant l'embarquement. Le taux de mortalité pendant le voyage était en moyenne de 15% mais pouvait monter à 40%. Donc 65% de esclaves décèdaient entre la capture et l'arrivée aux Amériques ou en Jamaique.

16/01/2012

Gorée : Espace

 

Goree-cave.jpg

ile de gorée,ile de goree,place des esclaves,place des maitres,prison,cave,étage 

 

 

 

 

Maison des eslaves, Ile de Gorée, Sénégal

La place des esclaves : entre 20 personnes et 25 personnes par cave. Au dessus la place des maitres : 2 ou 3 personnes. D'après les historiens, la maison rose de Gorée, n'a pas joué le rôle aussi primordial qu'on a voulu lui faire prendre. Mais il s'agit bien de la dernière esclaverie de l' île. Elle pouvait compter entre 150 à 200 esclaves. L'attente du bateau pouvait être de 3 mois.

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : ile de gorée, ile de goree, place des esclaves, place des maitres, prison, cave, étage | |  Facebook |

15/01/2012

Maison des esclaves

Goree-maison-des-esclaves.jpg

Ile de Gorée, Sénégal

En haut l'espace des maitres, en bas les caves réservées aux esclaves. Les femmes séparées des hommes.  La porte donnant sur la mer servait de passage pour embarquer les esclaves sur les bateaux les menant aux Amériques. Si on ne connaissait pas l'histoire de cette maison, elle serait très belle. Les formes courbes. Les couleurs. La matière brute. Le vent de la cote. La vue sur le mer. Tout y est. Mais c'est vite oublier l'Histoire. 

Écrit par Michel dans Photos Dakar | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : marche aux esclaves, maison rose, ile de gorée, escaliers courbes | |  Facebook |