counter on godaddy
View MyStats
eXTReMe Tracker

29/08/2014

La croix du feu

Belgique-Medaille-du-feu.jpg

Belgique, Croix du feu 1914 -1918

La Croix du feu était donnée à tous les combattants ayant été au front au minimum 18 mois et étant revenu vivant. Ce qui n'est pas rien : sur les 200.000 soldats engagés au début de la guerre, 2/3 seront tués ou blessés. Mon grand père y est resté 4 années depuis les premiers combats pour la défense de Liège. Il a connu 3 "premières" dans l'horreur et qui restent hélas encore d'actualité tant à Gaza, en Syrie ou en Irak. Le monde n'a donc pas changé et nous ne sommes pas devenus plus sages. Ces 3 premières sont :

* le bombardement aérien :

     Les premières bombes lâchées d'un avion l'ont été pour venir à bout des forts de Liège pour lequel les Allemands ne pensaient pas devoir faire face à une aussi grande résistance.

    L'utilisation de boucliers humains :

     Les Allemands, frustrés par la résistance de l'armée belge et de la population, avançaient avec des civils belges les entourants pour éviter les tirs des francs tireurs et envoyaient ces mêmes civils en avant garde sur les ponts de chemin de fer pour tester s'ils étaient minés.

   L'utilisation de gaz :

     C'est lors de la bataille de Ypres que fut utilisé pour la première fois des gaz (moutardes) pour tuer des êtres humains: d'ou son nom de Ypérite. A ce moment là, mon grand père était dans les tranchées face aux Allemands  et également pendant la fameuse bataille d' Ypres du 17 au 31 octobre 1914. Le front n'était pas plus grand que 30 km de long. A certains endroits, dits les boyaux de la mort, les 2 lignes ennemies n'étaient distantes que de 30 mètres. Mon grand père a du être en face d un caporal allemand qui venait d'avoir son baptême du feu le 28 octobre. Ce caporal était Adolf Hitler, alors simple soldat, servant d'estafette pour transporter les messages entre les lignes. Ceci peut paraitre banal. Mais l Histoire peut changer du tout au tout sur des détails. Et si il avait tué Hitler ? Je ne pense pas que cela aurait changé la face du monde. Un autre nazi l'aurait remplacé 20 ans plus tard. Par contre ce qui a été crucial sur le front de l'Yser, c'est que ce simple soldat Hitler a été lui aussi gazé. Et il s'en souviendra. Pendant la guerre 40-45, il a donc toujours refusé que l'arme chimique soit utilisée. Imaginez Bruxelles, Londres et Paris bombardés avec des gaz :  les millions de morts civils et militaires. Par contre, il n' eut aucun scrupule à l'utiliser pour tenter d'exterminer les Juifs.

 

 

Écrit par Michel dans Photos Belgique, Photos Médaille 14-18 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hitler, yser, yperite, médaille, croix du feu | |  Facebook |

Commentaires

Cette médaille est fort belle et terrible à la fois pour tout ce qu'elle raconte aussi, tous ces hommes sacrifiés pour quoi ? Pourquoi la guerre, pourquoi ce besoin de tuer, de détruire l'autre quand les épidémies déjà se chargent de répandre le voile de la mort ??
Il y a des choses qui m'échappent...

Écrit par : Nath | 31/08/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec toi Nath mais à la différence des troupes françaises, anglaises et dans une moindre mesure allemandes, le roi Albert Ier a toujours refusé d'envoyer ses hommes à la tuerie.
Donc il était contre le fait de sortir des tranchées et de se faire massacrer pour quelques mètres à gagner. Cela a produit quelques tensions avec les alliés. Cela a conduit aussi à son refus de mettre ses soldats sous commandement français. Il savait sinon que les soldats belges seraient fractionnés dans plusieurs divisions franco-anglaises et envoyés à la boucherie. Les états majors avaient, à l'époque, peu de stratégie si ce n'est de fournir de la chaire au canon.
En dehors de ceci, pour répondre à ta question : cette guerre est principalement due, à mon sens, à 5 choses.
(1) La peur de l'autre ( les Allemands avaient peur d'être encerclés et envahis par les Français et les Russes)
(2) L'idée que la croissance passait par des colonies ou l'expansion du territoire (entre autre détricoter l'empire ottoman)
(3) La rancoeur ( les Français d'avoir perdus l'Alsace et la Lorraine ) et la jalousie ( les Allemands de ne pas avoir de colonies fortes)
(4) L'ego des rois européens et n'oublions pas qu'ils étaient tous quasiment issus de la même famille d'Angleterre avec la Reine Mère comme aïeule.
(5) L'inconscience des dirigeants et de la bourgeoise qui croyaient, des 2 côtes, que la guerre serait vite gagnée ( en 2 mois ) et sans trop de pertes.

Résultat : Ils ont eu tout faux. Des morts, la perte de l'influence européenne dans le monde, Les rois et les empereurs sont tous tombés hormis le roi d'Angleterre et de Belgique. Et la création de plus de 15 pays dont plusieurs ne sont pas encore stables à ce jour. Sans oublier le génocide arménien.

Très con non... et en plus, on remet ça 22 ans après... pour bien mettre toute l'Europe en l'air.

Écrit par : michel | 31/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.